Archives de Catégorie: Douceurs

Nuit du Liban érable et fève tonka

nuit-du-liban-erable-et-feve-tonka

Un jour, mon amoureux ayant voulu me faire plaisir, il acheta un dessert dont il raffole et qu’il voulait partager avec moi. Malheureusement, le trajet dans le sac à dos fut cruel pour ledit dessert, qui, bien que délicieux, ressemblait à son arrivée à la maison, à la création d’un enfant de 3 ans. La Nuit du liban est un dessert composé d’une couche de pudding à la semoule et d’une couche de crème fouettée, le tout saupoudré de pistaches grossièrement hachées. Vous comprendrez que les cahots de la route avait allègrement causé le mélange de tout ça et rendu la préparation peu ragoûtante! Je l’ai cuisiné une fois, et tellement aimé que j’ai décidé de tenter une version en remplaçant les eaux de rose et de fleur d’oranger par de l’érable et de la fève tonka.

Pour deux, 30 minutes plus le temps de repos au frigo

  • 500 ml de lait entier
  • 1/2 fève tonka, râpée finement
  • 6 c. à soupe de sucre d’érable
  • 3 c. à soupe de semoule de blé fine
  • 250 ml de crème 35%
  • Fruits frais au choix
  • 1/4 de tasse de pacanes grossièrement hachées
  • 60 ml de sirop d’érable
  1. Mettre le lait, la 4 c. à table de sucre d’érable, la fève tonka et une pincée de sel dans une casserole et bien mélanger.
  2. Ajouter la semoule en pluie en mélangeant au fouet.
  3. Chauffer à feu moyen en mélangeant constamment, jusqu’à ébullition.
  4. Poursuivre la cuisson une minute tout en continuant de mélanger.
  5. Répartir le mélange dans deux assiettes creuses, filmer au contact et réserver au frigo jusqu’à refroidissement complet.
  6. Fouetter la crème et le reste du sucre d’érable jusqu’à obtenir des pics fermes.
  7. Garnir chaque portion de pudding d’une généreuse couche de crème fouettée, décorer de fruits frais, saupoudrer de pacanes et arroser d’un filet de sirop d’érable.

C’est vraiment bon! Différent et certainement pas traditionnel, mais l’érable va vraiment bien avec les fruits et l’arôme subtil de la fève tonka. Je vous invite à vous amuser avec d’autres parfums pour un dessert simple et original.

Publicités

Gâteau aux fraises de la honte

20160809_094223

Héhé, j’ai attiré votre attention? Oui, la honte, la vraie, la cuisante, celle qui donne envie de chuchotter et de regarder par terre. Vous me savez paresseux et impatient. Me saviez-vous un peu trash? Bon ok, j’en rajoute un peu, mais j’ai fait quelque chose que je ne fais jamais: j’ai fait une recette de mélange de boîtes. Vous savez, ces recettes populaires sur les blogues de nos amis des États-Unis, qui mélangent des boîtes de préparation à gâteau/pouding/filling de tarte/etc.? Vous trouverez la recette en anglais ici. L’ajout de purée de fraises fraîches allège un peu la culpabilité, mais même Maro et Shikki soupçonnent la manigance…

Lire la suite


Pithivier à la crème d’amande et sapote (Galette des Rois)

IMG_1727

Mon tour de taille grandit à mesure que mon chéri avance dans son cours de pâtisserie. Une des réalisations qui nous a le plus plu jusqu’à maintenant est le pithivier. Celui-ci est farci à la crème d’amande, comme la traditionnelle galette des Rois française. Nous avons remplacé l’essence d’amande par une sapote pour faire changement.

Lire la suite


Petits gâteaux à la patate douce, poires caramélisées et sauce caramel beurre salé

Petit gâteau patates douces poires caramel

Quand je manque cruellement d’inspiration, je me tourne vers mon fidèle ami Google. Je cherchais cette fois un dessert d’automne pour un souper d’amoureux. Quelque chose d’épicé et de moelleux. J’ai fait un détour vers un site que je ne visite jamais: www.marthastewart.com. C’est en empruntant des morceaux ici et  que j’en suis arrivé à la petite concoction suivante:

Lire la suite


Sorbet mangue et cardamome

 

Sorbet mangue cardamome

Vous avez ici l’exemple parfait du blogueur qui n’a pas réussi à prendre de bonne photo: une photo pseudo inspirée, tentant tant bien que mal de donner l’impression d’une intention artistique. Je livre mes secrets, chuis d’même moé. Donc, inspiré (cette fois pour de vrai) par l’achat impulsif d’une caisse de mangues Atulfo (les jaunes, moins joufflues et tellement meilleures que leurs rougissantes cousines, qui en sont partiellement vertes de jalousie) je propose ici une alliance avec la cardamome. Parce qu’il faut bien que je serve à quelque chose, après tout.

Lire la suite