Archives de Catégorie: Adresses

Nouilles Singapour

(***Oui, je sais, la photo est terrible, même déguisée avec Photoshop. Mon appareil photo ne s’est toujours pas remis de sa mésaventure sous la pluie, et je n’ai plus de MonChéri avec méga caméra. Merci d’ailleurs à toutes ceux et celles qui m’ont écrit pour me demander de mes nouvelles, ça me touche beaucoup. L’appart est vide sans un MonChéri, et je suis plutôt catatonique depuis la séparation. Je remonte la côté, mais débouler du haut de 12 ans de wow-je t’aime-on est bien-batman/robin ça donne une côte pas mal à pic.***)

Trouver des versions de luxe de recettes que j’aime, c’est un peu mon dada. Cette fois-ci, j’étais en quête d’une recette de nouilles Singapour plus excitante que celle qui est généralement servie dans les restaurants de « mets chinois canadiens ». En passant, j’ai constamment envie d’écrire Saint-Gapour. J’ai arpenté mes sites de recettes favoris jusqu’à ce que je tombe sur celle-ci, qui m’a immédiatement fait saliver d’anticipation. Plus de légumes, du char sui (superbe porc BBQ vendu dans beaucoup d’épiceries asiatiques) et tout le reste des ingrédients habituels, j’en suis resté hypnotisé pendant plusieurs minutes. Lire la suite

Publicités

Caffe Mariani, le St-Henri cool

Caffe Mariani

4450, Notre-Dame Ouest

15$ pour un panini, un grand thé glacé et deux choix de salade.

Je découvre que St-Henri n’est définitivement pas le quartier que je croyais. Euh… je veux pas dire que je suis plein de préjugés! Ceux qui habitent une grande ville comprendront quand je dis qu’il y a des quartiers qu’on connait moins et qu’on fréquente peu. Quand la découverte se fait à l’aide d’un guide épicurien, enthousiaste et séduisant, c’est encore mieux. Dernièrement, c’est le Caffe Mariani que j’ai délicieusement découvert, et à partir d’où je rédige d’ailleurs ce billet.   Lire la suite


Tootsi

Il ne sera pas ici question du délicieux film où Dustin Hoffman se travestit. D’ailleurs, j’aurais écrit Tootsie. Non, Tootsi c’est une découverte que j’ai faite au Marché Central aujourd’hui. En revenant de chez Adonis où je devais faire des achats pour le souper, MonChéri a tenu sa promesse d’un jour venir avec moi explorer l’un des entrepôts ouverts au public qui voisine son lieu de travail. C’est que je suis timide et qu’entrer seul dans un endroit où l’on va m’adresser la parole m’amollit les genoux. Que voulez-vous, nous avons tous nos araignées au plafond!

Tootsi, ou Tootsii Impex Inc. est un fournisseur de noix, fruits séchés et autres gâteries. Quand je dis gâterie, je ratisse large : jujubes, caramels, jelly beans, bonbons en gelée, fruits confits, fruits enrobés de chocolat, fruits enrobés de yogourt, thé matcha, chocolats à pâtisserie, et j’en passe. Pour les gens soucieux de leur santé et celle de la planète, il y a une solide sélection de produits bio et/ou organiques. En général, les produits sont emballés en paquets de 1 kilo. C’est beaucoup, mais si on respecte les règles de base (on range à l’abri de la lumière, de la chaleur et de l’humidité), ce sont pour la plupart des produits qui se conservent quelque mois. Plus on achète de paquets, plus la fourchette de prix descend. Si vous prenez 5 paquets de 1 kilo (ça peut être 5 produits différents) c’est le prix le plus bas qui s’applique pour tous les produits. Le format caisse complète existe aussi, pour les excessifs.

Le personnel, masculin, jeune, drôle et sexy façon bio, est très sympathique et connaît bien les produits. Pas de chichi-poupou ici, c’est un entrepôt et c’est ce qu’on aime. Les prix sont avantageux : par exemple, une dizaine de dollars pour 1 kilo de poudre d’amandes et 7.00 $ pour un kilo de brisure de chocolat 100 % pur à 65 % de cacao.

L’endroit par où entrer ne saute pas aux yeux, j’ai donc une photo, un plan modifié par MonChéri et une vue aérienne Google Maps. Difficile de demander mieux…Vous pouvez commander en ligne sur leur site si vous n’êtes pas dans les environs, mais je n’arrive pas à comprendre si il est possible de commander des quantités non-industrielles.


France Décor, un secret mal gardé

Inspirer. Expirer. Inspirer. Expirer. Inspirer. Expirer. Inspirer. Expirer. Je fixe de jolis macarons que je trouve en ligne et je recommence. Inspirer. Expirer. Inspirer. Expirer. Inspirer. Expirer. Inspirer. Expirer. Je me suis endormi trop tard parce que j’étais trop excité. Je me suis aussi levé trop tôt, parce que j’étais trop excité.

Café, cigarette (bon oui, euh, c’est pas bon et tout, je le sais et je vous suis reconnaissant de vous en inquiéter), il est 10:30 j’appelle France Décor (voici le site de leur service de grossiste). La charmante madame me dit que le samedi ils ferment à midi et que oui, ils vendent aux particuliers.

Oups, pas de temps pour une douche, je vais sentir l’homme au royaume du sucre et du fondant. Je laisse MonChéri bien au chaud et encore endormi, je saute dans mes jeans (je mets des boxeurs, quand même), enfile un t-shirt sale et une casquette, mes bottes et mon manteau et c’est la course. Hello Dolly dans les oreilles, je cours dans la petite neige jusqu’au métro Jarry, Métro Henri-Bourassa, bus 171 vers l’ouest, et j’y suis! J’entre et je reste muet de bonheur. C’est Alice in Wonderland, Charlie and the Chocolate Factory, bref c’est le paradis des grands enfants et des gadgetophiles de pâtisserie.

Couleurs en gel pour aérographe, colorants en poudre, en gels, en pâtes, en liquide, plaque à pâtisserie, pastilles de chocolats pour cuisiner, chinois à 185 $, fleurs comestibles azim, fleurs en sucre, boîtes cadeaux de toutes les couleurs, des moules de toutes les formes, à gâteau, à chocolat, à bonbons, etc. Tout ça sur deux étages, et c’est pleins de gens, St-Valentin oblige. Les employées sont charmantes et si elle ne sifflent pas en travaillant, elles sourient beaucoup et se taquinent comme il se doit entre mère et filles. Elle sont compétentes, connaissent l’inventaire et donne d’excellent conseil. Effectivement, la monstrueuse plaque de cuisson que je voulais d’abord acheter n’aurait pas entré dans mon four. Merci madame 🙂

Je ressors après avoir dépensé raisonnablement: une plaque à pâtisserie de la grandeur parfaite pour mon four, colorants en poudre rouge et noir, colorants en gel rouge et violet, un tamis, des poches à douille jetables (0.75 $!) et des cartouches pour mon siphon. J’ai fait le plein, c’était orgasmique et ça m’a coûté moins cher qu’un rub’n’tug dans le quartier chinois. Ma journée a magnifiquement bien commencé!


Macaron-ron-ron

Deux adresses à Montréal, à deux pas l’une de l’autre mais totalement indépendantes:

La Maison du macaron 4479 de La Roche (angle Mont-Royal): mon premier french avec un macaron. J’avais un faible pour l’intérieur simple où les tiroirs à macarons ressemblaient à ceux d’une bijouterie. « Avais » parce qu’ils ont rénové et rouvert aujourd’hui. Je me ferai un plaisir d’aller jeter un coup d’œil samedi prochain.

J’ai fermé les yeux et gémi pour: caramel fleur de sel, framboise, caramel cacahuète et pomme cannelle.

Point G Plaisir Gourmand 1266 rue Mont-Royal Est: en quête de macaron pour offrir à mon amoureux, je ne suis cogné le nez sur une affiche annonçant les rénovations de la MduM! Heureusement, Google Maps Mobile donnait aussi le Point G comme résultat à la recherche « maison du macaron ». Bien qu’ils soient à 30 secondes de marche, ils ne sont pas reliés et leurs produits sont différents. Plutôt café boutique que bijouterie à macarons, l’endroit pétille de couleurs et d’odeurs sucrées.

J’ai du m’accrocher à une chaise de peur de défaillir pour: macaron d’or (chocolat et caramel) et tire d’érable. Définitivement tire d’érable.

La Maison étant rouverte, la fin de semaine sera donc le moment parfait pour réaliser un fantasme: un Grand Macaron Battle.

Un paquet de six macarons de chaque boutique, saveurs assorties et équivalentes, photos et commentaires détaillés à l’appui.

Let the battle begin.