Poulet Kung Pao facile

Poulet Kung Pao

Fidèle à mes habitudes de presque vrai maniaco-dépressif, et dynamisé par MonHobi qui a une envie folle que je recommence à entretenir mon blogue depuis qu’il a commencé ses études en pâtisserie, j’effectue un retour dans les internet. N’ayant pas plus de talent de photographe que l’année dernière, je vous invite encore à la clémence, et surtout à me faire confiance: ce n’est pas parce que c’est laid que c’est mauvais!

Pour 4 portions, 20 minutes de travail

  • 500 gr de haut de cuisse de poulet désossés, sans la peau, en lanières de 1cm
  • ¼ de tasse de fécule de maïs
  • 2 c. à café d’huile de canola
  • 2 c. à café d’huile de sésame grillée
  • 4 oignons verts entiers, en tronçons de 2.5cm
  • 4 gousses d’ail, finement hachées
  • 1 c. à café de piments secs broyés
  • 1 rondelle de gingembre frais de 2.5 cm d’épaisseur, finement hachée
  • 1/3 de tasse de sauce tamari
  • 1/3 de tasse de vinaigre de riz
  • 2 c. à soupe de sucre fin
  • 1/3 de tasse d’arachides rôties à sec, non salée
  • Poivre sichuanais, au goût
  1. Mettre le poulet et la fécule de maïs dans un sac de plastique refermable, et bien secouer pour enrober le poulet.
  2. Chauffer à feu vif 1 c. à café d’huile de canola et d’huile de sésame dans une sauteuse antiadhésive ou un wok.
  3. Faire sauter le poulet jusqu’à ce qu’il soit bien doré et complètement cuit, puis le réserver dans un assiette.
  4. Ajouter le reste de l’huile et faire sauter les oignons verts, l’ail, le piment et le gingembre environ une minute, jusqu’à ce que les oignons verts aient légèrement flétri.
  5. Dans un petit bol, mélanger la sauce tamari, le vinaigre et le sucre jusqu’à ce que le sucre soit complètement dissous.
  6. Verser d’un coup dans la poêle. Attention au yeux et aux narines, le vinaigre ça pique!
  7. Remettre le poulet dans la poêle et mélanger pour bien l’enrober.
  8. Ajouter les arachides et le poivre, puis bien mélanger.
  9. Servir sur du riz blanc avec un légume vert asiatique, comme des pousses de bok choy.

Plat d’originie sichuanaise, il est particulièrement facile à faire un soir de semaine en rentrant du travail. Un must aussi pour réchauffer une soirée d’automne froide et humide: plus le mercure descend et plus je mets de piments!

Advertisements

À propos de gourmetronik

Curieux gourmand de la génération net Voir tous les articles par gourmetronik

One response to “Poulet Kung Pao facile

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s