Tiramisu au pralin

IMG_1696

Il me restait un très invitant bol de pralin en pâte au réfrigérateur suite à mon aventure de mille crêpes au pralin. M’ayant fait des clins d’oeil toute la semaine, c’est dans le métro vers le travail que l’idée du tiramisu m’est venue. En effet, parmi les arômes d’eaux de toilette trop intenses et de manteaux d’automne ayant passé l’été à la cave, j’ai humé celle d’un grande-mocha-lattepuccino-caramel-noisette-no-foam-no-froth. Genre. Effectivement, me suis-je dis, noisette caramel café, c’est assez winner. Voilà, c’était l’inspiration, voici l’exécution:

Pour 4 à 6 personnes, 45 minutes plus 4 heures de réfrigération

  • 2 oeufs, séparés
  • 50 gr de sucre vanillé
  • 250 gr de mascarpone
  • 1 c. à soupe de pralin en pâte
  • 250 ml de crème liquide 35%
  • 200 ml de café fort refroidi (deux expresso double de 100 ml c’est l’idéal)
  • 1 c. à soupe du meilleur rhum que vous avez sous la main
  • 1 paquet de biscuits doigts de dame (savoiardi)
  • Cacao amer
  1. Battre les jaunes d’oeufs avec le sucre vanillé jusqu’à ce qu’ils pâlissent et aient augmenté de volume.
  2. Incoporer le mascarpone et la pâte de pralin au fouet.
  3. Fouetter la crème en chantilly ferme.
  4. Incorporer la crème fouettée au mélange de mascarpone en pliant à la maryse.
  5. Bien laver le batteur et le fouet, avant de monter les blanc d’oeufs en neige.
  6. Incorporer les blancs d’oeufs au mélange de mascarpone, en pliant délicatement à la maryse.
  7. Préparer un présentoir à gâteau avec l’anneau d’un moule à charnière de 25 cm chemisé de papier parchemin. Alternativement, un plat de verre rond de même dimension ferait aussi l’affaire.
  8. Un à un, tremper la surface sucrée de doigts de dame dans le café additionné de rhum et les déposer au fond en quinconce.
  9. Étaler 1/3 de l’appareil au mascarpone sur les biscuits.
  10. Répéter deux fois, en terminant donc avec la crème au mascarpone.
  11. Couvrir de pellicule plastique et réfrigérer au moins quatre heure, idéalement toute la nuit.
  12. Saupoudrer de cacao amer (et démouler si nécessaire) avant de servir très frais.

La noisette, le caramel et le café sont des valeurs sûres chez nous. En trio, avec en plus le crémeux mascarpone, c’est vraiment une réussite. Je n’ai pas utilisé de liqueur de café, pour que le pralin ne soit pas enterré par l’arôme de café. C’est assez heureux comme choix, ça fait changement et surtout, ça a fait notre bonheur!

Publicités

À propos de gourmetronik

Curieux gourmand de la génération net Voir tous les articles par gourmetronik

4 responses to “Tiramisu au pralin

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s