Tacos de carnitas faciles

IMG_0894[1]

Ça aurait l’air que je suis parti sur une go mexicaine. J’ai donc cherché à recréer à la maison mon plat favoris, les tacos de carnitas. Par contre, j’ai été rebutté par la façon traditionnelle de les préparer : la viande est habituellement mijoté puis frite dans une bonne quantité de graisse animale. Beaucoup de travail, et surtout beaucoup trop de calories et d’artères injustement bloquées. J’ai déniché plusieurs recettes sur les internets, en ai retenue une à la mijoteuse et j’en ai modifié les ingrédients à mon goût. Tentez-vous, c’est facile à faire et ça fait changement des boîtes insipides Old El Paso.

Pour une vingtaine de tacos, 1 heure de travail et 10 heures de cuisson

Pour la viande

  • 2 c. à soupe d’huile végétale neutre
  • 1.5 kilos d’épaule de porc, en gros cubes
  • 1 piment jalapeno, en deux puis en tranches, les graines et les membranes blanches retirées
  • 1 piment serrano, en deux puis en tranches, les graines et les membranes blanches retirées
  • 1 oignon doux, en deux puis tranché
  • 4 gousses d’ail, hachées finement
  • 1 c. à soupe de cumin en poudre
  • 1 c. à café de cannelle en poudre
  • 1 c. à café de poudre de chili

Pour le service

  • Huile en quantité suffisante, quelques c. à soupe
  • 20 tortillas de 15cm de diamètre
  • 1 oignon doux, en dés
  • 1 botte de coriandre, grossièrement hachée
  • Salsa de tomatillos, ou votre salsa favorite
  1. Chauffer assez d’huile pour couvrir le fond d’une grande poêle à feu moyen élevé.
  2. Faire dorer les cubes de porc sur toutes les surfaces, puis ajouter les légumes et les épices.
  3. Continuer de cuire cinq minutes en remuant de temps à autre.
  4. Verser le contenu de la poêle dans une mijoteuse de bonne capacité. Ne pas ajouter de liquide!
  5. Cuire à feu doux 10 heures.
  6. Laisser tiédir puis mettre au frigo jusqu’à refroidissement complet. Toute la nuit ça fait une sacrée différence!
  7. Pour le service, faire d’abord chauffer la deuxième quantité d’huile dans une grande poêle à feu moyen élevé.
  8. Défaire des cubes de porc en gros morceaux à la fourchette et faire cuire la viande à la poêle, en remuant de temps à autre, jusqu’à ce qu’elle soit bien dorée.
  9. Servir sur des petits tortillas, avec des oignons en dés, de la coriandre grossièrement hachée, votre salsa favorite (j’apprécie particulièrement la salsa de tomatillos, c’est un excellent match pour le croustillant-gras de la viande) et un trait de jus de lime.

C’est mon plat mexicain préféré, et ça deviendra un incontournable de ma cuisine. Facile à faire et demandant peu de travail,  vous vous croirez au Mexique, ou du moins dans une excellente taqueria. Je vous invite à accompagner le repas d’une ou plusieurs agua fresca (ici à l’hibiscus et ici au riz et aux amandes). Il m’en reste qu’une à présenter, soit l’agua de tamarindo, boisson acidulée qui remplace la limonade avec originalité. À venir!

Publicités

À propos de gourmetronik

Curieux gourmand de la génération net Voir tous les articles par gourmetronik

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s