Jalapeno poppers de moi

Je vous avertis immédiatement, ce ne sont pas des vrais. Oh, je vous assure, ils sont sûrement aussi ou presque aussi caloriques que les piments frits qu’on nous sert au resto,. Je trouve que ma version sans friture est un peu plus élégante, tout en restant sans prétention et facile d’exécution. Pour ceux qui angoissent à cause du piquant, vous pouvez lire mon commentaire à la fin.

Pour 16 bouchées, 45 minutes

  • 8 piments jalapenos
  • 125 GR de fromage cheddar Impérial conditionné à froid (pas la patente orange mandarine), à température ambiante
  • 125 GR de fromage frais type Philadelphia, à température ambiante
  • 2 oignons verts
  • 2 c. à soupe de coriandre fraîche, hachée
  • 16 tranches de pancetta
  1. Préchauffer le four à 425F.
  2. Préparer une plaque pour le four en la recouvrant de papier parchemin.
  3. Couper les piments en deux et retirer les graines et les membranes blanches.
  4. Crémer ensemble les deux fromages.
  5. Ajouter les oignons verts et la coriandre.
  6. Garnir chaque demi-piment de la préparation au fromage.
  7. Enrouler une tranche de pancetta autour de chaque demi-piment, avec le joint dessous.
  8. Disposer sur le papier parchemin, joint dessous, et enfourner pour 15 à 25 minutes, jusqu’à ce que la pancetta soit cuite et craquante.
  9. Laisser reposer hors du four 5 minutes et servir!

Cette petite bouchée fait toujours fureur! Salé et légèrement piquant, j’adore en grignoter au soleil avec un verre de sangria. Pour les inquiets, le piment est moins piquant parce que les graines et les membranes sont retirées. De plus, le piment perd de sa puissance en rôtissant à haute température. Si vous avez la papille vraiment délicate, je vous conseille de rincer chaque demi-piment sous l’eau froide. Je vous rassure aussi en vous expliquant le concept : ce qui pique, c’est la capsaïcine dans le piment. Pour faire simple, la capsaïcine est neutralisée partiellement par la caséine qu’on retrouve dans le fromage. Donc en même temps que vous êtes affectés par le piquant, vous êtes également soulagés! Une erreur que je fais souvent, c’est de me toucher les yeux dans la soirée. Comme je ne porte pas de gants, c’est le désastre assuré! Les yeux, les lèvres, et bon, le soir, quand MonChéri et moi on s’aime… Je vous laisse imaginer le reste.

Publicités

À propos de gourmetronik

Curieux gourmand de la génération net Voir tous les articles par gourmetronik

9 responses to “Jalapeno poppers de moi

  • gourmetronik

    @Nathalie Je ne sais pas si je vais oser essayer avec mes piments quand ils seront prêts. J’ai un peu peur du niveau de piquant, difficile de savoir ce qu’on achète exactement quand on achète un plan en grande surface, alors je devrai tester avant. Pour ne pas me ramasser avec des jalapenos bombers plutôt que des poppers 🙂
    @Kat On retrouve du croustillant comme avec les poppers frits, mais on a aussi le goût savoureux de la pancetta. Bien sûr, du bacon fait aussi très bien l’affaire.
    @Kim Rien a faire, moi j’oublie toujours. J’avais jamais réalisé que mes doigts se ramasse sur mes lèvres ou des mes yeux aussi souvent dans une journée!
    @Melanie C’est drôle, parce qu’il me restait du mélange de fromage. J’en ai mangé avec des crudités le lendemain. Ça m’a pris longtemps avant de comprendre pourquoi le fromage, dans lequel il y a 0 piment, piquait autant! Juste le contact de la cuillière avec laquelle j’ai rempli les jalapenos avait « contaminé » le fromage! Pas désagréable, mais j’ai été surpris!

  • Mélanie A.

    Surtout bien rincer la planche et le couteaux parce que des fraises pimentées dans les céréales le lendemain matin c’est assez ordinaire!

    En tout cas, tu m’as bien fait rire ce matin avec tes commentaires!

  • Kim

    Trop de fois j’ai eu les yeux brûlants à cause du piquant des piments… J’ai beau me laver les mains, il en reste toujours on dirait… Ces popers avec la pancetta sont fort tentants. J’ai bien le principe de ne pas les frire… J’ai bien envie de tester le tout!

  • Kat

    Ouin… j’imagine bien la suite ;))) Cela dit, j’aime beaucoup ta version du poppers, c’est différent!

    Bonne journée mon cher 🙂

  • Nathalie

    J’adore les poppers et ta version est à mon avis et de loin beaucoup plus jolie et j’imagine facilement le goût. Tu me fais regretter de ne pas en avoir planté au jardin:(

    Je vais essayer cette recette certainement!

    Maintenant, peux-tu mettre des avertissments avant de lire tes commentaires??? J’ai failli cracher mon café dans l’écran en imaginant le feu de Tonchéri…pas cool ça;)))))) Ça quand même l’avantage de me faire rire toute seule;)

  • gourmetronik

    @Spécialiste Un petit quelque chose de craquant, non? un petit peu de chapelure peut-être, une feuille de brick? J’aime trop le craquant 🙂 Je suis pas encore habitué, je me fourre toujours le doigt dans l’oeil. C’est inmanquanble! D’habitude par contre, je ne pleure pas, je cours dans l’appart en couinant « Ça brûle, ça brûle », je sautille sur place en, et MonChéri essaie de m’attraper pour me donner une serveitte d’eau froide. C’est tout un spectacle!
    @Camille Merci, je suis content que l’idée te plaise! C’est vraiment très bon, et ça faisait des lustres que je n’en avait pas préparés. On peut s’amuser à changer les fromage aussi, genre chèvre frais ou vieux cheddar râpé à la place de l’Imperial.
    @Libellule C’est un plat de Superbowl, finale de coupe Stanley, ou quelque chose du genre, non? Si tu essaies, donnes moi des nouvelles je voudrai savoir si ton homme et toi avez aimé!

  • Libellule

    J’adore apprendre des trucs chouettes en te lissant! Demain, à la fête des pères, je vais épater la galerie avec mes nouvelles connaissances! Mouhahaha! Ne me reste plus qu’à retenir  »capsaïcine » et  »caséine » et l’affaire est dans le sac!

    En passant, c’est la recette parfaite pour faire plaisir à mon Homme! Je vais lui concocter ça bientôt!

  • Camille

    Mioum!!! J’adore déjà les jalapenos poppers, de toute façon c’est impossible de ne pas aimer! (si si je t’assure, ceux qui disent qu’ils n’aiment pas ne sont pas humains ;)) Je vais faire ta version cet été c’est certain, je souffre d’avance, j’ai aussi quelques belles anecdotes de doigts pimentés, dans les yeux, près du nez, sur les lèvres… etc! (on se garde un mystère quand même! hihi) Merci de ce beau partage, j’ai bien hâte d’y goûter 🙂

  • Spécialiste de l'éphémère

    Ah ben les jalapenos poppers… moi j’aime ça en titi! Tout nu par contre. Sans manteau de pancetta 😉 D’ailleurs il fait assez chaud pour qu’ils supportent sans leur habillement! 😉

    Non mais c’est tu assez bon!

    Le piquant… en effet, ça laisse des séquelles pendant des heures, voire des jours!
    Du temps béni où je portais des verres de contact, c’était l’hécatombe! Non mais aimer autant le piquant quand on se « joue » dans les yeux… ça ne devrait pas aller de pair. Mais quand il en va ainsi… que peut-on y faire!
    Maintenant que je suis une mémé à lunettes, je manie le jalapeno avec pas mal moins de casse!
    Justement, je viens de le faire pour le chimichurri qui accompagnera le souper, et… je ne pleure pas de douleur!
    Ceci dit, je compatis tout à fait avec toi pour la suite du souper.
    Mais… ça en vaut la peine non?! Mais si! 😉
    Bonne soirée!
    À toi et à ton MonChéri.
    Tchin! (pas mal le Ksara)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s