Mon potager aromatique en pots, jour 5

Pour la troisième année, je me lance dans la confection d’un potager aromatique en pots. Bien sûr, j’ai depuis longtemps réalisé qu’il est un peu illusoire de se lancer dans la pousse de légumes et de fines herbes à Montréal, au balcon d’un appartement du troisième étage, mais semble-t-il que c’est thérapeutique de s’occuper de jardinage. Mon thérapeute m’a donc recommandé de ne pas laisser tomber cette année, même si je ne suis pas trop en forme. Vous pourrez donc suivre l’évolution de mes essais, de la germination jusqu’à la récolte. C’est un beau projet rempli de potentiel, mais les résultats des années précédentes m’avaient un peu refroidi l’ardeur agricultrice.

Lundi dernier, un peu sur le tard j’en suis conscient, j’ai mis mes graines à germer, certaines en miniserre avec un carton d’oeuf vide, les autres directement en pot selon les recommandations du sachet de graines. J’ai aussi quelques plants en cannette d’aluminium, un produit de Hachette pratique que je n’avais pas encore essayé (ici pour les fines herbes et ici pour les autres plans). Voici donc le plan de cette année :

En serre

J’ai récupéré une serre de germination en plastique de l’année passée, noire avec un couvercle transparent. J’ai utilisé deux boîtes d’oeufs en carton recyclé desquelles j’ai coupé le couvercle. Après avoir percé quelques trous dans le carton pour aider les futures racines à faire leur place dans le monde, j’ai mis les boîtes dans les couvercles. Au fond de chaque alvéole, j’ai placé un peu de terre à potager. J’ai déposé une graine pour chaque alvéole (deux alvéoles pour chaque variété, pour pouvoir choisir la meilleure des deux pousses). J’ai abondamment vaporisé d’eau et j’ai placé dans la serre avant de reposer le couvercle. Le matin et le soir, j’essuierai la condensation qui se formera à l’intérieur, et si le ciel le veut j’aurai d’ici 2 à 3 semaines, de jolies pousses des choses suivantes :

  • Petites tomates Gartenperle
  • Tomate Roma
  • Tomate St-Pierre
  • Tomate Marmande
  • Thym
  • Romarin
  • Menthe
  • Piment chili
  • Pensée

Directement en pot

J’ai simplement rempli mes pots de terre et j’ai planté selon les instructions sur les sachets de graines. J’ai mis quelques graines dans les trous, pour encore une fois pouvoir choisir les pousses les plus vigoureuses.

  • Basilic
  • Persil plat
  • Coriandre
  • Ciboulette
  • Capucine

En cannette

J’ai suivi les instructions à la lettre, mais j’ai placé les cannettes dans ma petite serre.

  • Pensée
  • Trèfle
  • Paquerette
  • Estragon
  • Basilic
  • Origan

Jolies et faciles à cultiver, la capucine (aussi appelée nasturtium) et la pensée sont comestibles et savoureuses. Je pourrai donc cet été préparer de jolis plats agrémentés de fleur et de fines herbes. Enfin… je l’espère! Je mets peu d’espoir sur les tomates et les piments, j’espère fortement être agréablement surpris! Pour l’instant seules les pousses de trèfle et de romarin se sont montré le bout du nez, j’espère en avoir quelques-unes en plus vendredi prochain. À suivre!

Publicités

À propos de gourmetronik

Curieux gourmand de la génération net Voir tous les articles par gourmetronik

10 responses to “Mon potager aromatique en pots, jour 5

  • gourmetronik

    @Gabrielle Je te souhaite la meilleure des chances, donne m’en des nouvelles, je suis curieux de ton expérience.
    @Kim Ouin, j’espère être aussi zen dans l’éventualité où ça ne marche pas…

  • Kim

    Super, c’est tout un jardin que tu es en train de te confectionner. Je suis d’accord avec ton thérapeute, c’est vraiment bien d’entretenir des plantes, y’a quelque chose de zen là-dedans. Je trouve ça super que tu entreprenne ça!

  • Gabrielle

    Tu as bien raison! Cette année j’ai pris la décision de m’y mettre aussi. J’avoue qu’à Mtl au troisième étage, c’est tout un challenge 😛 Je te souhaite bonne chance car tu es courageux 😉 & toutes tes plantations me donne des idées pour les miennes! Mon père en est rendu maniaque et avec le peu de cour que l’on a à Mtl, il a réussi à nous patenter un jardin et nous allons enfin nous servir de notre compost! Tu as de super bons trucs et des idées tellement que j’avoue, je vais certainement m’en servir! Je rêve d’avoir des herbes à portée main, fraîches et qui sentent bon comme le ciel! & les fleurs, magnifique idée. J’avoue que ça donne de l’éclat à une assiette! Bon je vais aller faire ma liste de graines à acheter c’est faite 😛 Passe une belle soirée 🙂

  • gourmetronik

    @l’éphémère J’avais peur que les alvéoles soient trop rigide pour laisser passer des racines, mais puisque tu dis que ça marche, j’ai confiance! S’il peut faire moins froid et moins pleuvoir que l’année dernière, mes tomtates ne se noieront peut-être pas dans leur pot!
    @Melanie Je m’entête chaque année à faire des semis, si à la fin d’avril mes pousses sont insatisfaisantes, j’achètes des plants moi aussi! Le basilic n’a pas marché la dernière fois, je me croise les doigts cette année!
    @Libellule Tu sais, le mythe du pouce vert est disparu chez moi quand j’ai déménagé dans un appartement avec plein de lumière naturelle. Mes plantes d’intérieurs se sont mis à revivre! Ils faut les bonnes conditions pour les bonnes plantes, c’est tout! Merci, je fais ce qu’il faut pour aller mieux.
    @Caroline Ta situation ressemble beaucoup à la mienne. Je suis en arrêt depuis mars, MonChéri s’est fait opéré d’urgence pour un cancer en janvier (genre découverte le vendredi, opération le mardi). Ça va bien maintenant de son côté, mais ça a brassé des choses et je suis tout croche. Mon blogue et vos commentaires sont une bouffée d’air frais!
    @Isabelle Je vérifie mes courriels de ce pas. Je t’envie d’avoir un vrai potager!
    @Anne Merci de ta visite, je suis content que mon blogue te plaise! À Montréal on doit se contenter de peu, avec le vent au troisième étage et proche de l’autoroute 40, ce que je plante en pots ne pousse pas fort fort! Mais c’est pour le plaisir, ça me rappelle des souvenirs. On avait un jardin de bonne grandeur quand j’étais petit, avec des framboises, des concombres, du cassis, des tomates, des fines herbes… Génial les légumes chinois, c’est agréable d’expérimenter en cuisine comme au jardin!

  • Anne

    Salut! Je viens de découvrir ton blogue, il est super beau! J’habite Québec et c’est drôle, je viens de faire mes semis moi avec!…J’ai par contre un grand jardin extérieur à St-Nicolas….. J’essaye les légumes asiatiques cette année ;)) en plus de bien d’autre choses… à bientôt 😉

  • isabelle

    j’ai hâte que ça dégèle pour aller gratouiller mon potager 🙂

    ps : je t’ai envoyé un courriel, je ne sais pas si tu l’as reçu et si j’avais la bonne adresse

  • Caroline B.

    C’est vrai que c’est thérapeutique le jardinage! Le printemps, je deviens une autre personne puisque j’ai la fièvre du jardinage en plus de celle de la cuisine (j’ai aussi un blog de jardinage). J’espère que tu vas bien car c’est dur quand on n’a pas le moral et qu’on se sent tout croche (je connais bien: je reviens de maladies après 2 mois d’arrêt suite à la découverte de masse précancéreuse finalement sur la glande thyroïde d’un de mes fils). J’espère que ton potager réussira cette année! Caro B.

  • Libellule

    Wow! Tu vas avoir un beau potager de balcon. Je n’ai tellement pas le pouce vert, mais je tente ma chance cette année. Avec le terrain (Yeah! Achat de maison en octobre dernier) ça va donner un bon coup de main!

    Ça fait quelques fois que tu mentionnes que la santé va coussi-coussa… Prend soin de toi! ❤

  • Melanie A.

    C’est un très joli projet! Moi je suis terriblement en retard pour les semis, je vais donc plutôt me lancer dans les légumes qui se plantent directement en terre et les plants de tomates vendus en pépinières. Cette années encore je vais essayer d’avoir du basilic mais je ne sais pas pourquoi mais ça rate à tout coup!

  • Spécialiste de l'éphémère

    Yeah! J’adore! Je vois que tu utilises les contenants d’oeuf! Top-là! Ça fonctionne super bien je trouve.
    C’est une vraie thérapie pour moi aussi; dès février (ou même parfois janvier!) quand l’hiver me déprime trop, je sors mes tites graines et je sème. Je les surveille avec grand intérêt, me disant que ça me prouve que les beaux jours reviendront. J’ai déjà repiqué les tomates! Et je vais de ce pas les arroser!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s