Mini-canelés bordelais

J’ai trouvé des moules à mini-canelés! Pas au magasin, non, dans une boîte que j’avais mise de côté par manque de place, c’est encore mieux. Finalement, bien content de ne pas en avoir trouvés dans mes pérégrinations! Je n’avais même pas eu la chance de les utiliser, alors c’était ma première expérience avec ce petit régal à la croûte caramélisée croustillante et à l’intérieur tendre et moelleux. Parfumé au rhum et à la vanille, je me suis bien gardé de me lancer dans une truculente variation pour me concentrer sur la réussite de la version traditionnelle.

Pour 18 mini-canelés, 1 heure + 24 heures de repos

  • 1 gousse de vanille, fendue en deux
  • 200 ml de lait
  • 20 GR de beurre, à température ambiante
  • 90 GR de sucre fin
  • 1 oeuf + 1 jaune
  • 2 c. à soupe de rhum 3 ans
  • 45 GR de farine à pâtisserie
  • 1 pincée de sel
  1. Amener le lait ébullition avec la gousse de vanille, puis couvrir et laisser infuser hors du feu le temps de préparer le reste.
  2. Défaire le beurre en crème avec le sucre.
  3. Ajouter l’oeuf et le rhum et mélanger au fouet jusqu’à ce que le mélange soit lisse.
  4. Ajouter la farine au fouet pour obtenir un mélange homogène.
  5. Gratter les graines de la gousse de vanille avec la pointe d’un couteau pour les mettre dans le lait.
  6. Verser le lait chaud lentement dans le bol avec le reste du mélange, en mélangeant au fouet.
  7. La pâte sera encore plus liquide qu’une pâte à crêpes. C’est parfait comme cela!
  8. Couvrir le bol de film alimentaire et mettre au réfrigérateur 24 heures.
  9. Préchauffer le four à 425 °F.
  10. Sortir la pâte du réfrigérateur et la mélanger au fouet pour réintégrer le dépôt qui se sera formé au fond, et potentiellement le beurre qui pourra s’être un peu séparé de la préparation.
  11. Déposer une grille dans une plaque pour le four.
  12. Déposer vos moules en silicone sur la grille, cela permettra une meilleure circulation de la chaleur.
  13. Verser la pâte froide dans les alvéoles du moule à canelés, jusqu’à un cheveu du bord.
  14.  Faire cuire 5 minutes, puis descendre la température du four à 400 °F.
  15. Cuire 40 à 50 minutes supplémentaires. Les canelés gonfleront d’abord, avant de retomber et de caraméliser. Le véritable canelé est très foncé, d’un ambré profond.

Pour un premier essai, je suis bien satisfait du rendement des moules de silicone. La croûte est bien caramélisée, l’intérieur est moelleux et tellement savoureux! Il ne reste aussi parfait que 24 heures, mais avec le format de mes moules, les 18 minis seront très rapidement dévorés. Le rhum et la vanille forme une paire harmonieuse, qui couplée au caramel et à la texture unique rende cette gâterie irrésistible. Plus je découvre de spécialités françaises (macarons, madeleines, canelés) plus je me rends compte qu’elles sont beaucoup plus simples à réaliser que je ne me l’imaginais, pas du tout hors de portée de mes compétences. Il suffit d’essayer!

cannelé, canelé

Advertisements

À propos de gourmetronik

Curieux gourmand de la génération net Voir tous les articles par gourmetronik

7 responses to “Mini-canelés bordelais

  • Lea

    Yummy, looks super great and mouthwatering!

  • gourmetronik

    @Libellule Je me sentais en verve 😉 Ça ne prends pas tant de talent, c’est ce qui me surprend! Mais je prends le compliment avec plaisir.
    @Kim C’est ce que je voulais dire! Ça semble si raffiné, on en trouve dans des endroits plus spécialisés, et pourtant c’est pas complexe avec plein d’étapes compliquées. C’est la première fois que j’en mangeais, en France c’était plutôt les chouquettes et les flans qui avaient retenu mon attention. Mais là, c’est une découverte grandiose!
    @Davy Je viens de voir tes chouquettes, ça c’est un autre truc que je veux faire. Chouquettes, canelés et madeleine, ça fait tout un petit plateau pour un café en bonne compagnie!
    @Gabrielle J’ai vraiment été surpris par la texture et séduit par le parfum. Au centre, c’est tellement moelleux que c’est entre le flan et le gâteau. Autour, c’est caramélisé et ça croustille. Ajoutes à ça le parfum vanille et rhum, ça devient sublime!

  • Gabrielle

    Ils sont magnifiques tes cannelés. Tu m’as tellement donné envie d’essayer d’en faire et aussi pour y gouter. Vraiment, wow 🙂 Je vais aller m’en chercher à quelque part de ces moules parce que vraiment, tu m’intrigues. Hmm…maintenant j’ai une rage de sucre. Bou ouh! 😛

  • Davy

    Comme quoi les spécialités françaises ne sont toutes si compliqué.
    En tout cas belle réussite que ces mini cannelé.

  • Kim

    Je trouve, comme Libellule, que tu te sous-estimes pas mal. Tu es fort talentueux. C’est vrai qu’on pense souvent que les trucs sont complexes parce qu’ils ont l’air sophistiqués! On se trompe souvent! Ces mini-cannelés ont l’air extrêmement délicieux. J’en ai mangé en France de ces gâteries et j’aimerais bien m’en faire maintenant!

  • Libellule

    Bon, bon, j’ai été obligé de lire ton billet avec un dictionnaire là! Pérégrination, truculence… Enfin, ce n’est pas bien grave, je vais juste  »me coucher moins niaiseuse »!

    C’est sur que les pâtisseries françaises ne sont pas hors de ta portée, tu as un réel talent! Et c’est un plaisir de suivre tes aventures par le biais de ton blog!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s