Brioches farcies à la meringue et…

Je n’ai pas fait mon inscription à Daring Kitchen à temps pour le défi du mois de mars. Ce blogue rassemble une communauté de gens qui se lance un défi par mois, un sucré (Daring Bakers) et un salé (Daring Cooks). Ce défi est révélé le même jour sur les blogues de tous les membres, le sujet restant un secret jusque-là. Je suis tombé en amour avec la brioche à la meringue que j’ai vue sur les blogues de Kim, Annie et de Nathalie. J’ai décidé de la faire aujourd’hui, pour encourager MonChéri à déjeuner le matin. C’est à mon tour de faire des yeux de feu à la Macha Grenon.

Je vous donne la recette comme je l’ai faite, avec les garnitures que j’avais choisies.

Pour deux brioches rondes de 25 cm, 3 heures en tout

La pâte
  • 600 GR de farine à pâtisserie
  • 55 GR de sucre
  • 3/4 de c. à café de sel
  • 2 1/4 c. à soupe de levure en granule
  • 3/4 de tasse de lait
  • 1/4 de tasse d’eau
  • 135 GR de beurre non salé
  • 1 gousse de vanille, fendue en deux
  • 2 jaunes d’oeufs, à température ambiante
  • 1 oeuf
  1. Mélanger 230 GR de la farine, la levure, le sel et le sucre dans un grand bol.
  2. Dans une petite casserole, mélanger le beurre, la vanille, le lait et l’eau et chauffer à feu moyen jusqu’à ce que le beurre soit à peine fondu.
  3. Gratter les graines de la gousse de vanille et les mettre dans le mélange de lait.
  4. Verser le contenu de la casserole dans le grand bol lentement, en brassant vigoureusement à la cuillère de bois. Le défi proposait d’utiliser un batteur électrique. Le mien aurait rendu l’âme devant tant de travail, je vous vous propose plutôt de vous faire des bras!
  5. Continuer de brasser à la cuillère encore 2 minutes. L’appareil devrait être bien lisse et homogène.
  6. En brassant, ajouter les oeufs, puis peu à peu de la farine jusqu’à ce qu’il devienne impossible de continuer sans les pouvoirs d’un superhéros. N’en cassez pas votre cuillère de bois quand même.
  7. À partir de la farine qui reste, fariner le plan de travail, vos mains et la pâte généreusement.
  8. Empoigner la pâte et commencer à la pétrir en la roulant dans la farine.
  9. Dès que ça colle, ajouter de la farine en roulant la pâte dedans.
  10. Il est impossible de réussir en se fiant sur la quantité de farine, puisque trop de facteurs influencent combien de liquide elle absorbera. Il faut arrêter d’en ajouter quand la pâte devient lisse et ne colle plus au plan de travail.
  11. Continuer de pétrir 8 à 10 minutes. La pâte sera veloutée, moelleuse, odorante, lisse et très élastique.
  12. Déposer la pâte dans un bol huilé, couvrir de film alimentaire et laisser reposer au chaud une heure.
La meringue
  • 3 blancs d’oeufs
  • 1/4 de c. à café de sel
  • 1/2 c. à café d’extrait de vanille pure
  • 110 GR de sucre fin
  1. Battre les blancs avec le sel à basse vitesse, jusqu’à ce le mélange soit blanc et opaque.
  2. Ajouter le sucre lentement, en continuant de battre jusqu’à ce que la meringue forme des pics bien fermes.
Montage
  • 2 c. à soupe de sucre fin
  • 1 c. à soupe de cannelle
  • 1/2 tasse de bleuet séché
  • 1/2 tasse de framboises surgelées
  • 1/4 tasse de chocolat au lait, haché
  • 1/4 tasse de chocolat noir, haché 
  1. Couvrir deux plaques à cuisson de papier parchemin.
  2. Prendre la moitié de la pâte, couvrir le reste.
  3. Abaisser la pâte sur un plan de travail légèrement fariné pour former un grand rectangle, environ 50 cm x 25 cm. J’ai l’impression que mon premier était plutôt 75 cm x 25 cm, donc une pâte trop mince et inégale. Même si ça pouvait sauver la vie de MonChéri, je resterais incapable d’abaisser une pâte régulière.
  4. Tartiner de la moitié de la meringue, en laissant une bordure de 3 cm tout autour.
  5. Saupoudrer de la moitié du sucre et de la cannelle.
  6. Parsemer de la moitié des deux chocolats et des bleuets séchés.
  7. Rouler par le côté le plus long, en emprisonnant bien la garniture. Vous serez heureux d’avoir laissé un généreux rebord!
  8. Bien sceller le joint en pinçant. Je ne l’ai pas fait parce que ma pâte était trop mince, j’avais peur que ça fende!
  9. Tranférer prudemment sur une des plaques et former un cercle en réunissant les deux bouts.
  10. Bien pincer le joint.
  11. Faire des incisions tout le tour des brioches avec des ciseaux, à chaque 7 cm environ.
  12. Répéter mais avec les framboises. Beaucoup mieux quand j’ai roulé la pâte, mais j’avais peur que les framboises surgelées fassent trop de jus. Par distraction, je n’ai pas scellé du tout ici non plus. Ah oui, j’ai aussi renversé tout le sac super-size de framboises surgelées par terre. Yé pour moi!
  13. Couvrir de film alimentaire et laisser reposer une heure.
  14. Faire cuire à 350 °F, 25 à 30 minutes jusqu’à ce que les brioches soient bien brillantes.
  15. Les brioches seront fragiles au sortir du four, il faudra être très délicat pour les transférer sur une grille. Elles seront plus fermes après avoir refroidi.

Il ne reste plus qu’à impressionner les gens avec une création digne d’une pâtisserie artisanale! En retranscrivant, je me suis rendu compte que j’ai doublé la garniture en faisant la recette. Par erreur, je jure que ce n’était pas par gourmandise! Ça expliquerait mon problème de roulage également. Le résultat est malgré tout magnifique, moelleux, sucré, fruité, chocolaté, vraiment génial. J’ai fait toute une découverte. Je vais certainement refaire cette recette pour un prochain brunch, avec plus d’expérience sous la ceinture elles seront encore mieux réussies! En attendant, ça en fait de la brioche, alors j’envoie MonChéri au bureau avec une demie, j’ai fait congeler une demie, nous avons dévoré une demie et la dernière m’appelle de la cuisine, désireuse d’être savourée. MonChéri s’est resservi, lui.

brioche, chocolat, framboises, bleuet

Publicités

À propos de gourmetronik

Curieux gourmand de la génération net Voir tous les articles par gourmetronik

8 responses to “Brioches farcies à la meringue et…

  • Lea

    Looks delicious! Perfect amount of filling!

  • gourmetronik

    @Kim MonChéri a préféré celle aux bleuets, moi celle aux framboises. Avec le double de la garniture mis par erreur, celle au framboise débordait… c’était fantastique!
    @isabelle J’avoue qu’une grosse brioche farcie comme ça, ça n’appelle pas le soleil et la légèreté! Mais oui, c’était délicieux et à refaire pour impressionner.
    @Caroline Merci! Ma première vraie expérience approche pour Daring Cooks, j’aime l’apport de créativité que représente les défis mensuel… j’ai hâte!
    @Sylvie C’est pas complexe comme devoir vérifier et contrôler des températures, mais je suis pas trop bon avec mes mains, donc rouler avec trop de garniture a été un peu difficle. Merci des compliments!
    @Libellule Mon nom secret est dévoilé 🙂 La meringue donne une texture comme s’il y avait de la pâte d’amande mais sans le côté massif… et les amandes, bien sûr. Pas le choix, faut y goûter pour bien comprendre!

  • Libellule

    Ah oui… Tu te prénomme Pascal? J’aurais jamais deviné! Merci Tatie Sylvie pour l’info! Hihi!

    Et bien Pascal, elles sont magnifiques tes brioches! L’ajout de meringue m’intrique énormément! Et comme je suis loin d’avoir des biceps de super héros, je ne risque aucunement de casser ma cuillère de bois en brassant ma pâte!

  • Sylvie (Tatie) Lachapelle

    wooooooo que ça m’a l’air compliqué cette recette là pour une néophyte comme moi! je vais attendre que tu en donnes un touti morceau à ta Meman afin que je puisse y gouter hihihihi!!! A date mon Pascal je peux dire que tu m’impressionnes, on voit qu’il y a un peu de ta mère là-dedans. Bonne journée

  • Caroline

    Magnifique! superbe version aux fruits et au chocolat! Je vais probablement me laisser tenter par l’essaie de cette brioche grâce à tes bons soins! Peut-être qu’un jour, je vais me décider à m’inscrire aussi au Daring Bakers. Caro

  • isabelle

    Bienvenu au club, on est vraiment une belle gang !
    Je n’ai pas fait le défi ce mois-ci car j’avais déjà fait le stollen deux mois plus tôt et je trouvais que ça se ressemblait pas mal, sans compter, que je m’attendais à un dessert qui fasse plus printemps.
    Mais je ne doute pas que c’était bon 🙂

  • Kim

    Menoum, menoum, cette version fruits et chocolat me plaît énormément. J’aime bien ton esprit de participation, c’est super:)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s