Macaron Xperiment #6: Framboises et Earl Grey

 

Désolé, il était déjà trop tard pour la journée du macaron quand je me suis décidé hier soir. J’avais trop valsé entre des idées de garnitures, je n’avais pas sous la main ce dont j’avais envie et de toute façon hier, je me sentais plutôt beurk. Pour contrer ce beurk, j’étais déterminé à préparer des macarons aux framboises. Sauf que, toutes les recettes que je trouvais ressemblaient trop à des recettes de confitures. Et pourquoi pas un confit-caramel-infusion framboise et thé Earl Grey? Ça devrait être simple, non?

Pas tant que ça. Mon idée de départ était de faire un sucre en caramel, d’y ajouter des framboises et de laisser confire avec une c. à soupe de thé Earl Grey. Pourquoi le thé? Je voulais vraiment obtenir un résultat différent d’une confiture, avec de l’astringence pour donner un côté viril à mes macarons, encore rose parce que je ne suis pas retourné chez France Decor (ça tombe bien, j’y vais avec MonChéri vendredi!). Pourquoi du earl grey? Parce que c’est un thé noir plutôt astringent parfumé à la bergamote. D’abord mis dans une boule à thé, j’ai réalisé qu’il n’y aurait pas assez de liquide pour qu’elle soit immergée. J’ai donc mis le thé directement dans la casserole, et j’ai passé la préparation au tamis une fois la cuisson terminée. C’était une mauvaise idée. Ce matin, je me retrouve avec une très petite quantité de coulis de framboises beaucoup trop liquide. Qu’est-ce que m’avait conseillé Isabelle la dernière fois? Ah oui, l’agar-agar. Je suis donc parti en expédition dans notre neigeux printemps pour aller chez Anatol faire le plein, d’agar-agar et d’autres choses.

Au retour, je goûte le coulis et fais la grimace. Est-ce que c’est juste moi ou c’est beaucoup trop thé? Merde. Viril c’est bien, mais là c’est poilu en titi. Il faut de toute façon que je complète le coulis avec un liquide, alors je fouille mon frigo et je trouve… un mélange Oasis de jus d’orange sanguine, pommes grenades et canneberges. Hum, comme le hasard fait bien les choses.

Pour garnir une vingtaine de macarons (recette ici)

  • 50 GR de sucre
  • 200 GR de framboises surgelées
  • 1 c. à soupe de thé earl grey
  • Jus de fruits (canneberge, framboise, grenade, orange sanguine, etc.)
  1. Faire fondre le sucre dans une casserole sans remuer et le laisser virer en caramel ambré. Drôlement, c’est la première fois que mon caramel ne fonctionne pas bien. J’ai pourtant utilisé la même technique que d’habitude, mais malgré cela le sucre au centre de ma casserole Le Creuset virait déjà au brun tandis que le reste n’était même pas fondu. D’ailleurs, la crème d’orange sanguine que j’ai préparée dans la même casserole après a viré rouge marron plutôt que rouge rosée. Pffttt… connerie de Le Creuset.
  2. Ajouter les framboises surgelées et brasser en vous assurant que le caramel fond bien dans le jus rendu par les framboises.
  3. Laisser mijoter 5 minutes à feu doux.
  4. Passer le coulis à la passoire fine et ajouter le jus pour obtenir 250 ml de liquide.
  5. Remettre dans la casserole et amener à ébullition.
  6. Ajouter l’agar-agar et laisser bouillir 5 minutes.
  7. Verser dans un bol et réserver au froid 4 heures.
  8. Au moment de garnir les macarons, défaire énergiquement le gel à la fourchette.

Finalement, la purée-confit-caramel-gel de framboises est fantastique, avec une pointe de thé et de bergamote qui vient jouer contre la suavité du macaron. À essayer!

Advertisements

À propos de gourmetronik

Curieux gourmand de la génération net Voir tous les articles par gourmetronik

5 responses to “Macaron Xperiment #6: Framboises et Earl Grey

  • gourmetronik

    @isabelle Merci pour le compliment, et pour le conseil! Je ne savais pas qu’il existait des huiles essentielles de cuisine disponible pour le grand public, ça ouvre un monde de parfums. Je vais devoir aller faire un tour chez Tau et dépenser.

  • isabelle

    tu es vraiment bon dans les macarons..Vraiment !
    connais tu les huiles essentielles de cuisine ? tu en trouves chez Tau et c’est Aliksir qui fait ça. Moi, j’ai tout un assortiment, et j’ai de la bergamote en huile essentielle, c’est très simple d’utilisation et c’est pratique pour aromatiser les coques ou les garnitures des macarons.
    J’en avais faits au peuplier baumier/garniture pamplemousse…trop trop bon !

  • gourmetronik

    @Libellule Quand j’étais petit, je passais mon temps à faire brûler du sucre dans les casseroles de ma grand-mère. J’appelais ça « mes expériences ». Merci pour le compliment, je suis d’accord qu’en général ça finit pas trop mal maintenant que je suis grand!
    @Caroline Un peu de fantaisie ça change l’ordinaire! Maintenant que mes macarons vont bien, je peux me permettre d’essayer des trucs. Je zieute la fève tonka comme prochaine expérience…

  • Caroline

    Wow! Ils sont fantastiques et les saveurs totalement inusité! J’apprécie énormément ton côté fantaisiste; vraiment, c’est extra! Caro

  • Libellule

    Hahaha! Tu es comique avec tes inventions qui te semblent simples au début et qui finalement se compliquent en cours de route! Ceci dit, tu t’en sors haut la main, avec des saveurs innovatrices et… pas trop poilues!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s