Strawberry shortcake Xperiment #2: Shortcake aux fraises, érable et mousse de chèvre

Cette fois-ci, j’arrive déterminé à ce que ça goûte le chèvre. MonToutPtitChériPoilu que j’adore m’a offert un siphon à Noël, voilà donc une bonne occasion de le mettre à l’épreuve! Je m’aligne vers le même biscuit que l’autre fois, mais je vais abaisser la pâte comme dans mes instructions, les derniers étaient trop minces. Les fraises, elles, recevront une bonne dose de sucre d’érable plutôt que de sirop, ça devrait intensifier le goût. Enfin, le vrai test, c’est la mousse de chèvre au siphon, qui va remplacer la chantilly habituelle. Je vais la sucrer, elle aussi, au sucre d’érable, parce que je veux que le résultat reste dessert. Bonne chance à moi!

Pour 8 shortcakes individuels, 1 heure environ + le temps de repos du siphon.

  • 650 GR de fraises
  • 3 c. à soupe de sucre d’érable en flocon, granulé ou râpé (+ 2-3 c. à soupe pour la mousse)
  • 320 GR de farine
  • 85 GR de sucre
  • 2 c. à café de levure chimique
  • 1/8 c. à café de sel
  • 240 GR de beurre
  • 85 GR de fromage de chèvre frais (+ 100 GR pour la mousse)
  • 100 ml de tasse de crème liquide (+200 ml pour la mousse)
  1. Mettre votre siphon au réfrigérateur.
  2. Couper les fraises en quatre, en mettre la moitié dans un bol et les écraser grossièrement avec un pilon à pommes de terre. On aime quand c’est rustique! Ajouter le reste des fraises en quart.
  3. Ajouter 3 c. à soupe de sucre d’érable, mélanger et laisser reposer au frigo, le temps de faire les shortcakes.
  4. Préparer la mousse:
    1. Dans un petit chaudron, chauffer 200 ml de crème, 2 c. à table de sucre d’érable et 100 GR de fromage de chèvre à feu doux en brassant, jusqu’à ce que le mélange soit homogène.
    2. Filtrer la crème à l’aide d’un tamis très fin.
    3. Réserver la crème au frigo pour la laisser refroidir complètement.
    4. Verser dans le siphon et suivre les instructions de votre siphon pour le mettre sous pression.
    5. Remettre au réfrigérateur, au moins une heure.
  5. Préparer les shortcakes:
    1. Mélanger les ingrédients secs dans un grand bol.
    2. Intégrer le beurre et le fromage aux ingrédients secs à l’aide de deux couteaux ou d’un truc à broches pour la pâtisserie jusqu’à obtenir des particules grossières.
    3. Ajouter la crème liquide, juste assez pour humecter et former une pâte « abaissable ».
    4. Abaisser sur une surface légèrement farinée pour obtenir un rectangle de 2,5 cm d’épaisseur. Cette fois-ci, c’est réussi!
    5. Couper avec un emporte-pièce rond de 7 cm et déposer sur une plaque recouverte de papier parchemin.
    6. Badigeonner d’un peu de crème.
    7. Mettre au four préchauffé à 375 °F 13 à 15 minutes, jusqu’à ce que les shortcakes soient très légèrement dorés.
    8. Laisser refroidir complètement sur une grille.
  6. Pour servir, couper d’abord un shortcake en deux.
  7. Garnir les fonds de fraise et de mousse de chèvre. Couvrir avec les autres moitiés et terminer avec une touche de fraise et de mousse.
  8. Saupoudrer un peu de sucre d’érable sur le shortcake monté.

J’avais discrètement testé et goûté la mousse et je savais déjà que c’était pas mal ce que je cherchais côté texture et parfum. Le siphon est facile, vraiment facile, d’utilisation. Intéressant de savoir que les cartouches pour le recharger sont des cartouches de NO2, le même type de gaz utilisé par les dentistes, bref du gaz hilarant. Si vous manquez de vin à la fin d’une soirée, vous saurez quoi sortir. En fait, ne faites pas ça à la maison, c’est sans doute très dangereux. La mousse est très aérée et ferme, comme une chantilly bien réussie. Le goût de l’érable est là, mais discret, laissant une bonne place au chèvre. Ce n’est pas trop sucré, pas trop écoeurant. Les shortcakes eux-mêmes sont beaucoup mieux réussis. Le secret c’est de ne pas essayer qu’ils aient le même air doré qu’un beau gâteau. Ça n’arrivera jamais. Touchez-les: ils doivent sembler tendres sous la pression, un peu comme un pain presque cuit. C’est vraiment un succès, au deuxième essai seulement!

Publicités

À propos de gourmetronik

Curieux gourmand de la génération net Voir tous les articles par gourmetronik

3 responses to “Strawberry shortcake Xperiment #2: Shortcake aux fraises, érable et mousse de chèvre

  • gourmetronik

    @Caroline Je suis un peu maniaque des gadgets de cuisine, mais j’en ai tellement que je ne les utilise que rarement. Sur ma liste le siphon n’est pas un essentiel, mais c’était bien amusant à utiliser.
    @Kim Je suis très satisfait du résultat, yay! J’imagine qu’avec un siphon tu pourrais faire des mousses avec du lait de riz ou de soya et de la gélatine ou de l’agar agar.

  • Kim

    C’est vrai que ça a l’air d’une réussite sur toute la ligne. J’aimerais bien avoir un syphon parce que mon chéri à moi est intolérant au lactose. Je crois que ça me permettrait de faire des mousses pas mal cool sans trop de ce fameux lactose. Je vais en demander un pour mon anniversaire! Vraiment les shortcakes, c’est vrai qu’il ne faut pas trop les travailler et les abaisser (un peu comme des scones)! Je craque pour ton dessert très cher, je suis sure que c’est vraiment super!

  • Caroline

    Superbe réussite! Je n’ai pas de siphon et je ne suis pas certaine que cela m’intéresse à moins que Mr. Tomate m’arrive avec un à Noël lol!!!! J’adore ton dessert! Caro

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s