Napoléon d’aubergine, fromage et lardons

Bon, euh, c’est très laid. Ce n’est pas la faute des talents de photographe de MonChéri. En le démoulant, le plat m’a glissé des mains et à disgracieusement écrasé le napoléon. Je veux vous assurer que c’était pas si laid en vrai, et qu’il est facile de présenter le plat de façon plus… élégante?

Ceci dit, le napoléon est habituellement une pâtisserie feuilletée, mais au diable les conventions! Donner un nom d’empereur à ma lasagne d’aubergines grillées, c’est une façon de la « snobiser » un peu. C’est encore meilleur avec des tranches d’aubergines grillées au barbecue, mais la bouteille de propane est vide et c’est un peu lourd et encombrant pour faire le trajet jusqu’au Canadian Tire. Surtout dans la neige…

Pour 4 entrées, ou deux repas, environ 1h30 en tout

  • 4 petites aubergines (max. 20 cm chacune) en tranches de 3/4 cm
  • Gros sel
  • 3 c. à soupe d’huile d’olive
  • 1 tranche de bacon de 1 cm d’épaisseur, coupée en lardons
  • 1 1/2 de sauce tomate tout usage ou de sauce tomate du commerce (quand même, y’a pas de raison, bougez-vous les fesses un peu!)
  • 175 GR de mozzarella râpée
  • 100 GR de provolone râpé
  • 30 GR de parmesan râpé
  1. Mettre les tranches d’aubergines dans une passoire, en saupoudrant de gros sel entre les couches.
  2. Mettre une assiette par-dessus avec un poids, par exemple une boîte de tomates.
  3. Après 30 minutes, rincer rapidement les aubergines et bien les sécher avec un linge.
  4. Mettre l’huile d’olive dans une grande plaque pour le four protégée de papier alu.
  5. Étendre les tranches d’aubergines en une couche et les retourner pour que les deux côtés soient huilés.
  6. Faire griller au four à « broil », 5 à 6 min, ou jusqu’à ce qu’elles soient légèrement dorées.
  7. Mettre le four à 350°F.
  8. Faire dorer les lardons jusqu’à ce qu’ils soient croustillants et les égoutter sur un morceau de papier absorbant.
  9. Couvrir le fond d’un plat à terrine rectangulaire de sauce tomate.
  10. Couvrir le fond de tranches d’aubergines, en les faisant se chevaucher un peu si nécessaire.
  11. Badigeonner de 2 c. à soupe de sauce tomate et saupoudrée du mélange de fromages.
  12. Ajouter quelques lardons.
  13. Répéter jusqu’à épuisement des ingrédients, en terminant par une couche d’aubergine.
  14. Presser légèrement et faire cuire au four une vingtaine de minutes, jusqu’à ce que le mélange bouillonne.
  15. Laisser reposer 5 minutes.
  16. Démouler avant de couper et servir.

Avec une craquante baguette de qualité, ce plat constitue pour MonChéri et moi un repas tout à fait satisfaisant. Adaptez-le à votre goût en changeant les fromages ou en utilisant une sauce plus élaborée. De plus, vous pouvez varier les présentations : en tranches pour une entrée élégante, en portion carrée pour un repas léger, en « terrine » chaude dans un buffet ou en plat individuel pour apporter en lunch.

Advertisements

À propos de gourmetronik

Curieux gourmand de la génération net Voir tous les articles par gourmetronik

4 responses to “Napoléon d’aubergine, fromage et lardons

  • isabelle

    quelques fois, je me suis refusée de publier une recette car ça ressemblait à de la giblotte, et c’est bien dommage car c’était excellent. Tu as bien fait de publier ta recette, car c’est certainement excellent. Avec du recul, je me dis qu’on s’en fiche de la présentation, on ne joue pas dans un souper presque parfait 🙂
    As tu essayé des pancakes d’aubergine ? je les sers avec du fromage de chèvre et je me dis qu’avec ta sauce, ça devrait être vraiment pas mal bon 🙂

    • gourmetronik

      Je suis trop orgueuilleux, j’ai failli retourner et enlever la recette. Mais ça aurait été de la triche! Si ça avait été mauvais par contre, j’aurais publié la photo pour rire, mais pas la recette 😉
      Jamais essayé les pancakes d’aubergine, mais ça semble délicieux! MonChéri adore le fromage de chèvre, il me faut une recette!

  • Kim

    Bah! des fois la présentation… Ce qui compte c’est le goût et ce plat est sûrement très bon. J’ai déjà fait quelque chose de similaire. Le problème, c’est que mon chéri à moi HAIT les aubergines… Alors, j’en profite pour en manger quand il n’est pas là!

    • gourmetronik

      C’est la texture le problème pour moi, c’est souvent trop mou. C’est pour ça que j’aime le barbecue: ça grille plus vite qu’à broil, donc ça permet de moins cuire les tranches d’aubergines. MonChéri aussi a ses caprices! Quand on s’est rencontrés, il ne mangeait rien! Champignons, tomates séchées, artichauts, pommes de terre pilées, noix en tout genre… rien! Mais je l’ai eu à l’usure, bien qu’il y ait quelques batailles que j’ai perdues.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s