Ravioles au fromage de chèvre et aux fines herbes

Les ravioles, ça ressemble à des raviolis, mais ça vient de la Drôme plutôt que de l’Italie. C’est long à faire, comme n’importe quelle pâte fraîche. Je regrette de ne pas avoir mis la pâte au réfrigérateur, je crois que ça aurait été mieux. Mais la recette n’indiquant pas où faire reposer la pâte, j’ai préféré y aller prudemment… et faire la chose moins logique. Je ne vous apprendrai rien, je peux être un peu con des fois. Il vous faut la plaque à raviole en métal pour faire ces petites merveilles, donc la garniture est soyeuse et la pâte bien fine. Je me suis inspiré de recettes trouvées dans le livre Mes ravioles maison de Sandra Mahut,

Pour 4 plaques de ravioles, environ 1 1/2 heure de préparation et quelques minutes pour la cuisson.

La pâte
  • 250 GR de farine
  • 1 c. à thé de sel
  • 1 oeuf
  • 80 ml d’eau froide
  • 1 c. à thé de thym, haché
  • 1 c. à thé de ciboulette, haché
  • 1 c. à table de persil plat, haché
La farce
  • 125 GR de fromage de chèvre frais
  • 2 c. à soupe de crème fraîche, ou de fromage frais genre Quark nature, ou de yogourt très (très!) épais
  • 10 brins de ciboulette, émincés
  • Sel et poivre au goût
  1. Préparer la farce en mélanger tous les ingrédients au batteur électrique.
  2. Tamiser la farine et mélangez-la avec le sel dans un grand bol.
  3. Battre l’oeuf avec l’eau et les fines herbes dans un petit bol.
  4. Faire un puit au centre de la farine et verser la préparation à l’oeuf.
  5. Battre le mélange avec une fourchette en emmenant de la farine peu à peu.
  6. Continuer jusqu’à ce qu’il soit impossible de poursuivre avec la fourchette.
  7. Finir à la main et pétrir 20 à 30 minutes, jusqu’à ce que la pâte, dixit Sandra Mahut, ait la texture du lobe d’oreille, ferme et flexible.
  8. Envelopper de film alimentaire et laisser reposer 30 minutes au réfrigérateur.
  9. Séparer en 8 morceaux.
  10. Abaisser en rectangles un peu plus grands que votre moule à ravioles avec un rouleau à pâte. Ma machine à pâte n’est pas assez grande pour faire des pâtes de la bonne taille, mais si pour vous ça marche c’est l’idéal.
  11. Déposer une pâte sur le moule fariné et foncer-la dans les empreintes.
  12. Remplir les empreintes de la farce à l’aide d’une poche à douille ou autre bidule pratique, couvrir d’une autre pâte et passer le rouleau à pâte pour bien sceller.
  13. Faire cuire à l’eau bouillante 3-4 minutes / dorer à la poêle de chaque côté / frire, en plaques / en bandes / individuellement.

Servi avec le ragù à l’osso buco un soir d’hiver s’est carrément bandant.

Advertisements

À propos de gourmetronik

Curieux gourmand de la génération net Voir tous les articles par gourmetronik

5 responses to “Ravioles au fromage de chèvre et aux fines herbes

  • helene staub

    Bonjour,

    Où avez-vous trouvé vos plaque à raviole en métal s.v.p?

    Mci d’avance,
    Heléne

  • Gabrielle

    Faire des raviolis, c’est tellement long! Mais c’est vraiment le fun! Tu commences pas ça une heure avant de manger mais si tu aimes le faire, ça passe vite et t’en sors le visage tout rouge mais avec une fierté immense! J’ai seulement fait des raviolis à date, pas de ravioles, n’ayant pas le petit moule (truc que je dois acheter…très bientôt parce que c’est trop cute 🙂 mais ta garniture me fait baver! Du fromage de chèvre yummy! Dommage que mon amoureux n’aime pas…je vais en manger toute seule hihi 😛 Tes photos sont vraiment très belles passant 🙂 C’est fun de voir le pendant et le après. J’aime beaucoup 😛

    • gourmetronik

      J’ai mieux aimé faire des ravioli que les ravioles, à cause du !&*%$ de moule et de la pâte qui déchirait. Les raviolis tolèrent mieux une pâte imparfaite. Mais le goût était ravissant! C’est mon copain à moi qui fait les photos. Je suis chanceux, en plus, lui il adore le fromage de chèvre 😉

  • Kim

    J’ai reçu ce petit bouquin à Noël et je ne l’ai pas encore utilisé… Tout ça parce que je n’ai acheté ma plaque à raviolis que la semaine dernière (juste à côté du cute Stephano)! Tu me tentes et je mettrai clairement ma pâte au frigo, promis!

    • gourmetronik

      Le plus difficile est vraiment d’abaisser la pâte assez mince (et assez grande!) et de la mettre sur la plaque sans qu’elle ne déchire. Je trouvais que la mienne s’étirait très bien, mais semble-t-il qu’elle avait ses limites. Les quantités dans le livre de recettes font qu’on est serrés dans le volume de pâte si on veut vraiment préparer 4 plaques assemblées (donc huit abaisses). Peut-être que la mettre au frigo va la rendre moins fragile… La prochaine fois, je vais doubler la quantité de pâte pour avoir plus de liberté, au pire je ferai des tagliatelle avec la pâte qui restera. Donnes-moi des nouvelles de tes expériences quand tu essaieras, ça me permettra d’apprendre et de mieux les réussir la prochaine fois. Si je sens que ma situation est désespérée, j’irai demander des conseils au beau Stephano, ou j’irai acheter une plaque à ravioles qui est d’une largeur similaire à celle des plaques produites par ma machine à pâte. À suivre!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s